B i o g r a p h ie

L1002418.jpg

Après s’être formé à Milly La Forêt (A. Couture), au Pesm de Bourgogne (A. Mellon/J-P Fouchecourt) et au CNSM de Paris (Yves Sotin), Guilhem Worms a fait ses débuts auprès de Jean-Claude Malgoire en 2016 aux Flâneries Musicales de Reims après avoir remporté le concours Talents Lyriques de Reims, Voix Sacrées en 2015.

En 2016, il réussit un concours du CFPL au Théâtre des Champs Elysées pour le rôle de Basilio dans une version jeune public, Michel Franck lui a alors proposé dans la foulée le même rôle dans la mise en scène de Laurent Pelly

Cette opportunité  lui a ouvert les portes d’autres rôles et d’autres maisons d’opéra sans compter sa nomination aux révélations des Victoires de la Musique Classique en 2019 qui fut pour lui une belle expérience partagée en la compagnie de Karolos Zouganelis pour un répertoire de récital dont il est également friand.

 

 

On a depuis pu l’entendre à l’Opéra dans le rôle de Basilio dans le Barbier de Séville de Rossini au TCE, à Marseille, à Nice et à Tours, dans le rôle de Gottfried des Fées du Rhin d’Offenbach à Tours et Bienne, le rôle de Lord Rochefort dans Anna Bolena de Donizetti à Bordeaux, Prêtre et homme d’arme dans la Flûte Enchantée de Mozart à  Marseille, Geronimo dans le mariage secret de Cimarosa dans une co-production entre le CNSM et la philharmonie de Paris, le Lakai dans Ariadne auf Naxos de Strauss au TCE, Leporello dans Don Giovanni de Mozart à Saint-Etienne, l’Innocent dans Yvonne Princesse de Bourgogne de Boesmans à l’Opéra National de Paris, Zuniga dans Carmen de Bizet à l’Opéra National de Paris, Angelotti dans La Tosca de Puccini à l’Opéra National de Paris, etc.

 

 

Aux concerts, on a pu l’entendre dans Le Messie de Haendel (Flâneries musicales de Reims 2015), ISRAËL EN EGYPTE de Haendel (dir. Jean Claude Malgoire) ; Jésus & Pilate/La Passion selon St Jean avec différents ensembles et notamment au Tchaikovsky Concert Hall de Moscou (dir. Maxim Emelianychev); Frère Bernard/SAINT FRANÇOIS D'ASSISE (Festival Olivier Messiaen2016) ; concerts Lully au Festival Cervantino de Mexico (Le Poème Harmonique, Vincent Dumestre) ; Europa Galante de Campra au Konzerthaus de Vienne (La Simphonie du Marais, Hugo Reyne) ; Le Requiem de Mozart (Chœur Vittoria de Michel Piquemal et Bartabas à La Villette) ; Jésus/La Passion selon St-Matthieu au Bachfest de Leipzig (La Chapelle Rhénane) et avec Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris; La petite messe solennelle de Rossini à l’Opéra de Bordeaux (Orchestre National de Bordeaux Aquitaine), Stabat Mater de Dvorak à l’Opéra National de Bordeaux ; la Passion selon St-Jean avec La Chapelle Rhénane au Festival de Froville ; des concerts avec l’Ensemble Il Caravaggio (dir. Camille Delaforge); Helwrig/FERVAAL de Vincent d’Indy au Festival de Radio-France Occitanie Montpellier etc.

 

Il a construit depuis quelques années le Duo Wasserfall avec son épouse Camille Delaforge (claveciniste, pianiste et chef d’orchestre) afin de se consacrer à la création de programmes qu’ils affectionnent tout particulièrement avec des artistes invités comme La dame de mes songes aux côtés de Ronald Martin Alonso (franco-espagnol populaire et savant), Mozart et Salieri aux côtés de Karolos Zouganelis ou encore Près de mon cœur aux côtés de Raphaël Cottin (mélodies françaises). 

 

La saison prochaine nous aurons l’occasion de pouvoir l’entendre à l’Opéra National du Rhin, l’Opéra de Lausanne, au Théâtre des Champs Elysées, et à l’Opéra National de Paris mais aussi au Festival de Beaune, Festival Radio France, Festival de Sablé, Festival en Rouergue, aux Potagers du Roi, au Festival Rosa Bonheur, Festival Opus Corsica, Festival des Grandes Voix.

 

Artiste engagé, il mène depuis plusieurs années un travail régulier auprès des personnes souffrant de pathologies mentales et a enseigné le Human Beatboxing en France et en Inde. Il est également titulaire d’une licence d'Ethnomusicologie à l'Université Paris 8 et a publié un livre "Musique sans frontière".